Qui sommes nous ?

Le Centre Islamique de Neuchâtel à vu le jour en 1992. Il rassemble des musulmans de diverses origines vivant en Suisse. Depuis sa fondation, le nombre de ses membres est en constante augmentation. De plus en plus actives, nous travaillons à l’apprentissage de la Science religieuse conformément à la croyance sunnite et en référence aux quatre écoles de jurisprudence.

Ainsi à travers des activités culturelles, éducatives et sociales, nous partageons des moments d’amitié et de fraternité, en favorisant l’échange et l’élargissement culturel entre musulmans de diverses origines.

Les objectifs: Aider à l’intégration sociale et culturelle des musulmans, tout en leur permettant de préserver leur identité ainsi que leur croyance.

  • Etablir un dialogue avec les autorités communales, cantonales et fédérales.
  • Favoriser le partage, les rencontres et les échanges d’idées.
  • Appeler à la modération dans les opinions et le comportement.
  • Combattre l’extrémisme et l’outrance dans la religion.
  • Financièrement indépendant de tout gouvernement, le Centre Islamique de Neuchâtel repose uniquement sur les dons de ses membres. Ainsi, à l’écart de toute considération politique ou ethnique, les prises de positions de l’Association ne tiennent compte que de l’intérêt général et ne seront jamais assujetties à des tiers.
  • Notre association met donc en garde contre les dangers de l’extrémisme, qui malheureusement s’est propagé dans notre communauté, et est devenu une grave épidémie qu’il importe d’éradiquer au plus vite. Notre ligne de conduite est le Bon Comportement tel que nous l’a enseigné notre Prophète. Le Bon Comportement qui nous est recommandé, c’est d’éviter toute nuisance à autrui. Nous devons donc nous atteler à faire le bien et à éviter de nous nuire mutuellement en faisant preuve de patience devant la nuisance de l’autre.
  • La présence croissante de l’Islam en Suisse, ne passe plus inaperçue, ce qui provoque un certain nombre de réaction négatives, perceptible dans l’image que donnent les médias de L’islam en général, et des musulmans en particulier. En Suisse, les musulmans résidents ou citoyens ne doivent pas vivre avec le reste de la population comme des voisins qui s’ignorent ou qui ne se connaissent que de manière superficielle.
  • Nous pensons que cette communauté peut apporter une richesse de plus dans une Suisse multiculturelle, pour peu qu’il y ait une réelle volonté politique d’intégrer cette composante dans la société Suisse. Certes, l’intégration de cette communauté dans la société Suisse est un grand défi qu’il est nécessaire de relever.